Équipe 

14724634_674958756012843_210291978338297

MARIE-ADELINE CHOQUET.  "Inodore, incolore, sans saveur"

Formée à la danse à Montpellier par Maryline Ferro et au Conservatoire, elle intègre en 2001 la compagnie Passerelles 02 en Belgique, puis en 2005, la compagnie El Yamni à Marseille, avant d’obtenir son Diplôme d'Etat en danse contemporaine au CREPS de Montpellier en 2007. Elle poursuit à Montréal des études de musique, axée sur la relation entre composition musicale et écriture chorégraphique. En 2014, elle est interprète dans la création "Inodore, incolore, sans saveur" chorégraphiée par Gervais Tomadiatunga.

230504_1941964879140_5641819_n.jpg

STHYK BALOSSA.  "Réalité(s)"

Formé à la danse depuis 2002 lors du lancement d'ateliers menés à l'Institut Français de Brazzaville. C'est à travers de nombreuses rencontres avec des chorégraphes africains et français - comme Béatrice Massin - qu'il se forme à la danse contemporaine. Danseur interprète dans la Cie Li Sangha, il tourne à l'international suite au Prix RFI décerné lors du Festival « Danse l’Afrique Danse » en 2006, pour la pièce Mona Mambu. En 2011, il rencontre le travail de David Bobbée et devient doublure dans Hamlet. La même année, il crée la Cie Visions Croisées, basée entre la Nouvelle Aquitaine et Le Congo- Brazzaville.

CÉCILE LIMBERT.   "Réalité(s)"

Cécile Limbert découvre la danse contemporaine au conservatoire d'Angers, puis poursuit des études supérieures d'artiste-interprète à Poitiers.
En parallèle de sa formation de danseuse, Cécile suit des cours de comédie, de basse acoustique, de percussion, de chant, de vidéo, et d’arts plastiques... Elle participe régulièrement à des stages aux techniques variées : danses africaines, Baratanathiam, cubaines, hip hop, danse contact, yogas, d’où sa rencontre avec Gervais Tomadiatunga.

Seth Ngaba.  "Réalité(s)"

Danseur interprète originaire du Cameroun, Seth Ngaba de son vrai nom Koh Ngaba Anicet Vivien débute la danse en 2005. Il se forme en danse Africaine, modern Jazz, contemporain, hip hop, auprès de divers chorégraphes nationaux et internationaux. Il participe à plusieurs compétitions et de créations et danse avec plusieurs compagnies dont Sn9per Crew, Cie la Calebasse de Merlin Nyakam, Cie Mo'o me Ndama (Italie) Cie Engrenages.

Aujourd'hui il élargi son domaine de prédilection en explorant d'autres univers tels que la House dance, l'expérimental etc...

DRÉVY FOUDOU. "Réalité(s)"

Il a collaboré avec de nombreux artistes africains comme Florent Mahoukou, Julien Bissila, Orchy Nzaba, DeLaVallet Bidiefono, Salia Sanou, Andrea Ouamba. Plusieurs fois programmé à l’Institut Français du Congo, il a également participé aux festivals Makinu Bantu 2008, Tremplin Danse 2009, Mantsina 2011, Rue Dance 2011 et 2016. Il est aussi interprète dans la création La Vie et Demie à Brazzaville et dans Matricule 22 du chorégraphe Orchy Nzaba (Cie Li-Sangha), présenté à Bamako pour les Rencontres Chorégraphiques Danse l’Afrique Danse 2010.En 2017, DeLaValletBidiefono le choisit pour la création de Monstres / On ne danse pas pour rien.

Criss NIANGOUNA- JEU "Réalité(s)"

Criss Niangouna est comédien et auteur, né à Brazzaville. En 1997, au sortir de la deuxième guerre civile qui frappe le Congo, il crée avec son frère Dieudonné la Compagnie Les Bruits de la Rue, initiant ainsi le renouveau de la scène dramatique congolaise, à travers notamment de l’invention du Big ! Boum ! Bah !, une pratique de jeu théâtral adapté à la violence dont ils sont témoins.

Comme acteur, on l’a vu notamment dans Les damnés de la terre ( Fanon/ Allaire), dans Shéda (D.Niangouna), Au nom du père, du fils et de J.M. Weston, (J.M.Bissila), Sony Congo ou la chouette petite vie bien osée de Sony Labou Tansi  (B.Magnier/H. Kouyaté)  Costume ou demi-Dakar ? Vous avez le  choix  (C.Niangouna/ L.Ajanohun), Fais que les étoiles me considèrent davantage  (H.Bah/ J.Allaire), entre autres... Début 2020 enfin, il était à l’affiche de Je vous ai préparé un petit truc au biofour... de et par Marielle Pinsard au théâtre de Vidy-Lausanne. A ce jour deux de ses textes sont édités : Costume ou demi-dakar ? Vous avez le choix (éditions Cana) et Des ombres et des Lueurs (éditions Passage (s)).

RAPHAÊL PENAUD-CRÉATION SONORE.  "Réalité(s)"

Raavni mélange des musiques électroniques et des instruments organiques comme le woodslide à coulisse (photo). Il a fait la première partie de Zebda, Tryo, Sinsemilia, Neg’Marrons, Lo’Jo et bien d’autres : 120 dates se sont enchaînées, avec plus de 1000 albums vendus en auto-production depuis 2012. En 2013, Le titre Lahssan est nommé au concours FIP - musique du monde. Le paysage musical francophone s'enrichit d'une formation puisant ses racines dans la terre, les océans, les voyages, et les métissages.

LOUISE JULLIEN.  LUMIÈRES    "Réalité(s)"

Louise Jullien bidouille depuis toujours avec ses mains. Lors de l’apprentissage de la joaillerie, elle travaille tous types de matériaux bruts et précieux. Elle découvre comment mettre en valeur des bijoux en les exposant. Ce fut sa première approche avec la lumière. Elle décide de se tourner vers ce qui la passionne : le spectacle vivant.
En 2014, elle rentre à STAFF, formation professionnelle à Nantes, option technique Lumière. Elle en ressort major de sa promotion en 2015. Depuis elle travaille au TNT à Nantes, à la Maison de la Culture de Bourges et Nevers, à l’Abbaye de Noirlac, ainsi que pour de nombreuses compagnies.

 

Hafid Chouaf. Scénographe    "Réalité(s)"

Compagnon métallier-serrurier et plombier de formation, Hafid Chouaf a très rapidement orienté son travail autour du spectacle vivant. Il a débuté sa carrière de scénographe depuis la construction de décors au sein des ateliers du Théâtre du Châtelet, de la Comédie Française, de l’Opéra Bastille, des Ateliers Devineau... Il s'est également impliqué au sein de collectifs d'artistes tels que "La Briche" à Saint-Denis. En 2013 - 2014, il co-dirige le projet Globe Trot'Art, un tour du monde des lieux dédiés à la création artistique. C'est dans ce cadre qu'il participe à la conception et coordonne la construction de l'Espace Baning'Art, le lieu de travail de DeLaVallet Bidiefono, au Congo Brazzaville. A l'issue de ce projet, il s'implique sur le défilé de la biennale de la danse à Lyon en 2016 en dessinant et concevant le char pour la compagnie De Facto. En 2017, il rejoint le projet "Monstres" du chorégraphe DeLaVallet Bidiefono en qualité de scénographe - constructeur et continu de s'impliquer dans le développement de l'Espace Baning'Art. Il collabore régulièrement avec la compagnie De Facto sur les créations de la compagnie.

 

CÉCILE RECOQUILLON. CRÉATION COSTUMES

Créatrice de la marque de vêtements Ékicé depuis 12 ans, Cécile a fait ses premiers pas dans l’univers du théâtre et de la danse. Comme costumière d’abord pour diverses compagnies puis comme habilleuse notamment pour le Théâtre 71, scène nationale de Malakoff (92). Son travail a toujours été inspiré par les textiles japonais, les teintures et patines naturels, par la recherche constante d’associations de couleurs vibrantes. Son entreprise artisanale est au coeur de son projet mais elle garde toujours du temps pour s’investir dans des spectacles qui la

touchent, derniers en date « Des Femmes » de Wajdi Mouawad (théâtre - assistante costumière) et « WisHH » de la compagnie To Mix or Not (danse-costumière) Par ailleurs passionnée de danses traditionnelles congolaises, Cécile a déjà voyagé au Congo.

Création

Soutenue par la DRAC Pays de la Loire, le Département du Maine-et-Loire 

et la Communauté de communes d'Orée d'Anjou (49)