top of page

PERFORMANCES ET FORMATIONS
ZORA SNAKE

CAMEROUN

Marché
Poto Poto

Book Now

About

ZORA SNAKE


Artiste libre, transgressif, inventif, créatif, inno- vateur et rêveur, à la croisée des populations des villes et villages, il considère ses œuvres comme des laboratoires de réflexion dansée servant à analyser et à opérer dans notre socié- té actuelle, nos conditions de vie et le devenir de notre existence.Zora Snake révolutionne la création artis-tique dans l’espace public au Cameroun et en Afrique, fait bouger les lignes, imagine d’autres espaces collectifs, de rencontres, d’échanges et partages entre ses œuvres et les créateurs de notre temps. Ses créations virtuoses, transgres- sives, osées, débordantes, explosives, engagées, croisent également les pratiques rituelles de son appartenance ethnique où la danse est une forte valeur de structuration sociale portée par nos traditions. Avec une forte volonté politique de faire changer les regards sociaux, pour une humanité plus apaisante, déterminante, objec- tive, résiliente, solidaire et résistante.


D’où « Danser pour combattre ou Boxer la situation demeure son slogan et une urgence». Actuellement en résidence avec un artiste plasticien et sculpteur Togolais, sur le projet 2021-2022 « Les masques Tombent », en tour- née avec Serge aimé Coulibaly « Wakatt » 2021-2022-2023, en tournée également avec « Le départ » 2021-2022, Zora Snake est toujours en activité, en transmission d’atelier et en créa- tions dans le monde.


FORMATION

Avec plaisir. Nous sommes là pour tenir la main pour que le continent avance. Ça demande également beaucoup de formation et des possibilités de transmission car la performance artistique est une fonction poétique qui né- cessite un vrai travail de formation et d’atelier. Elle a des codes et des outils qui s’apprennent, s’enseignent et se travaillent. Rien n’est au hasard c’est tout un processus de travail qui mérite un vrai regard pointue sur la qualité, la démarche et l’esthétique. Je vois beaucoupde danseurs qui veulent faire mais brûlent des étapes et c’est un gâchis des talents possibles d’explorer sur la scène artistique en Afrique.



bottom of page